Le système de gestion scolaire - Edubicle devient School Champion

Le Ministre Cissé Bacongo à la Tribune du Gepci, jeudi dernier : «Les arriérés de bourses seront payés»

/Files/images/actu_1347440329.jpeg

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Cissé Ibrahim Bacongo, était l’invité de la tribune du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci), le jeudi dernier, à L’hôtel Ivoire. Cette 7ème édition avait pour thème « Université de Côte d’Ivoire, la nouvelle vision du gouvernement » a, dans la partie des échanges, permis à l’invité du Gepci de donner des précisions sur certaines questions que se pose l’opinion. Toutes les questions ont été passées au peigne fin et sans détour, le ministre a répondu aux questions des confrères.

Antenne de l’Inset de Cocody

L’Institut national des sciences et techniques (Inset) est une école de l’Institut national polytechnique Houphouët Boigny (Inphb), l’Inset se trouve à Yamoussoukro. Les étudiants de cette école sont à Yamoussoukro et doivent être à Yamoussoukro. L’antenne de Cocody est autre chose et selon le décret qui l’a créee, elle est chargée de trouver des stages, de trouver du travail aux étudiants qui ont fini leurs études, et enfin de trouver des partenariats avec d’autres structures. L’antenne ne fait pas de formation à Abidjan, c’était une aberration que nous avons corrigée, donc désormais tout le monde à Yamoussoukro. L’antenne de Cocody est bel et bien à Cocody.

Situation de l’Inphb

L’Inphb se trouvait dans une situation difficile, au plan des infrastructures, au plan des équipements, au plan des ressources humaines, mais j’ai bon espoir que cette école va rebondir parce que c’est une nouvelle équipe qui a été mise en place et dirigée par le Pr. N’guessan Koffi avec un nouveau secrétaire général qui est Sylla Adama. Nous avons notre ami Daniel Perpetul qui, par sa connaissance des différentes filières et ses relations, essaie d’aider la direction et avec cette nouvelle équipe, nous avons espoir que cette nouvelle équipe va faire en sorte que l’Inphb rebondisse.

La direction des marchés publics et le choix des marchés concernant la réhabilitation des Universités?

La direction des marchés publics a été bel et bien associée. Les contrats n’ont pas été signés quelque part dans un bureau du ministère de l’Enseignement supérieur. Tout s’est fait dans la plus grande transparence. Pourquoi vous regardez les petits détails qui ne vont pas. Les universités ont été fermées, à peine ont-elles été fermées que les gens ont commencé par écrire pourquoi ne pas mettre des capitaux pendant que les travaux se déroulent et y faire des cours…Est-ce qu’il fallait, dans une situation pareille se conformer à une procédure longue, courte normale ou urgente comme c’est le cas. Nous avons décidé d’utiliser la procédure d’urgence qui se trouve dans le code des marchés publics. On n’est pas sorti des procédures des marchés publics, on a utilisé la procédure d’urgence, c’est ce qui a été fait avec la direction des marchés publics. Peut-être que la procédure n’a certes pas été ce que vous auriez souhaité mais nous avons de très belles universités dont le monde entier est fier. Peut-être que ça fait mal à vos camarades que tout le monde soit fier mais le monde entier est fier et tout le monde est fier et vient à Abidjan, tout le monde va à Bouaké pour voir ce que sont devenues vos universités. Et d’ailleurs, le président de la Commission européenne Barroso y était pour donner un cours à nos étudiants. C’est ce que nous devons retenir plutôt que de nous appesantir sur les détails.

Les arriérés de bourses

Les arriérés de bourses seront payés. C’est sûr et ça va être payé. Il n’y a aucune difficulté.

Les risques de recalage des étudiants

Le travail qui a été fait depuis mai jusqu'à maintenant, c’est de faire en sorte que les niveaux des étudiants soient distingués avec précision. Chaque étudiant a été identifié comme appartenant à une entité, à une Ufr et appartenant à un niveau. Il ne peut y avoir de difficultés Quand il ya des cas litigieux, ces cas litigieux sont traités avec la plus grande précaution possible avec les responsables d’universités, les responsables des d’Ufr auquel les appartient l’étudiant

Recrutement de 200 enseignants

Le 30 octobre prochain, nous allons faire une session ordinaire de la Commission nationale de recrutement des enseignants du supérieur. Nous allons recruter en nombre et en quantité suffisante, les enseignants qu’il faut pour couvrir les 5 universités. Je répète bien que le 30 octobre prochain, la Commission nationale de recrutement des enseignants va se réunir pour recruter de nouveaux enseignants. Nous avons, en ce moment, 270 dossiers qui vont être examinés. Si ces 270 dossiers sont jugés acceptables, ils seront acceptés.

Le Pr Yao-N’dré et le Pr Mamadou Koulibaly, probable retour à l’enseignement

Ils sont enseignants, ils sont tous les deux professeurs titulaires, l’un a été président de l’Assemblée nationale, l’autre président du Conseil constitutionnel, s’ils veulent revenir pour reprendre leur poste, je n’y vois pas d’inconvénient.

Système Lmd, une erreur pédagogique

Le système Lmd est le système qu’il faut pour répondre à une problématique qui est l’inadéquation entre la formation et l’emploi. On ne dira pas voilà des étudiants, ils ont des diplômes et ils ne trouvent pas du travail…Le système Lmd est une réponse à cela. Donner des cours à l’université pour les besoins des entreprises. Le système, Lmd, c’est enseigner autrement, c‘est apprendre autrement, c’est étudier autrement pour les besoins des entreprises.

Orientation des bacheliers

L’Etat de Côte d’Ivoire a adopté une politique qui consiste à orienter tous les bacheliers. Les uns dans le public, les autres dans le privé. Il n’y aura pas un seul qui ne sera pas orienté.

Le droit d’inscription à l’université

Au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, voici comment nous avons compris la décision qui a été prise par le gouvernement de fixer la barre de la part contributive des étudiants aux frais d’inscription à 30.000 francs. C’est le 1/3 des frais d’inscription qui a été mis à la charge des étudiants Nous avons considéré que cette part contributive de 30.000 francs correspondait aux 100.000, c'est-à-dire au premier niveau c'est-à-dire le L mais en ce moment le M et D devraient suivre. Mais si nous devons suivre la logique du gouvernement, c’est le 1/3 que le gouvernement a décidé de mettre à la charge des étudiants. Le 1/3 de 100.000 pour le L et le 1/3 de 200.000 pour le Master 1 et master 2 c’est 60.000 et le 1/3 de 300.000 pour le D, c’est 90.000. Pourquoi ce droit d’inscription a été augmenté, il ne s’agit pas d’augmentation, il s’agit simplement d’alignement. Nous passons d’un système à un autre. Le système actuel n’a absolument rien à voir avec l’ancien système. Et le système actuel a ses exigences. Quand on parle de tutorat dans le cadre du LMD, le tuteur doit être payé. Toutes les mesures qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Lmd ont un coût. On ne peut pas aller dans le système Lmd et s’accommoder de droit d’inscription de 6.000 qui ne correspondait à rien. Qui favorisait la sédentarisation, qui favorisait la gratification. Ce qui n’a pas de coût n’a pas d’importance. Partout dans le monde, c’est comme ça que ça se fait. Tout ce qui a de la valeur a un coût.

Jean Prisca

Publié le mercredi 31 octobre 2012 | Le Nouveau Réveil

Source d'information: www.abidjan.net

Nombre de visualisations: 31

Commentaires